Des idées

Concombres en fût: les subtilités de la culture et de la bienveillance


La forme culturelle des concombres est apparue bien avant l'avènement de notre ère. Ce légume a été cultivé en Inde, en Égypte et à Rome. Aujourd'hui, il est impossible d'imaginer un seul chalet d'été sans jardin sur lequel un concombre tord ses fouets. De nombreuses variétés et hybrides de cette culture sont très appréciés des jardiniers. Le marinage, la salade et les concombres à usage universel sont cultivés selon une variété de technologies. L'un d'eux est apparu il n'y a pas si longtemps et a été apprécié par les amateurs pour économiser de l'espace sur le site et obtenir un double recadrage. La culture des concombres en fûts est la méthode très innovante en question.

Avantages et inconvénients de la méthode

Le concombre est une culture qui nécessite de grandes surfaces lorsqu'il est cultivé. Planter cette culture en fûts peut considérablement économiser de l'espace dans le pays, car la zone de nutrition pour les racines de cette culture reste vaste, et en fait, ces lits prennent très peu de place. Un autre avantage important de la méthode est un entretien plus facile des plantes. Cela est particulièrement vrai pour le désherbage et le relâchement.

Les plantes s'élevant au-dessus de la surface de la terre ne sont pas endommagées par le gel et les parasites. Les concombres cultivés en fûts ne sont pas de qualité inférieure aux fruits cultivés dans un jardin familier ou dans une serre. De plus, ils peuvent être plantés pendant plusieurs jours, voire des semaines, plus tôt que ceux non pavés. Il est impossible de ne pas mentionner que dans de telles conditions, le concombre pousse de manière uniforme et absolument propre, car aucun fruit ne touchera le sol.

Parmi les inconvénients de cette méthode, seule la tendance du fût à sécher et à surchauffer le sol peut être distinguée. Soit dit en passant, le deuxième facteur joue entre les mains des jardiniers, car les concombres aiment pousser dans des terres chaudes.

Sélection de grade

Ceux qui décident de cultiver des concombres en fût devraient soigneusement considérer le choix des graines. Le rendement des cultures de ces lits inhabituels dépendra de la variété de culture, du moment de la fructification. Selon les critiques de résidents d'été expérimentés, il est préférable de sélectionner des variétés et des hybrides précoces sur lesquels se forment principalement des fleurs femelles. Cela comprend:

  • Concombre "Murom 36" - l'une des variétés les plus anciennes, caractérisée par une bonne productivité.
  • Concombres "antigel chinois", Résistance aux intempéries inégalée.
  • Variété hybride Connie - l'un des concombres les plus productifs, formant des fruits beaux et savoureux avant les autres.
  • "Temp" hybride - Un concombre rapide et très productif, caractérisé par une bonne résistance aux maladies et aux conditions défavorables.

La célèbre agronome et jardinière praticienne Oktyabrina Ganichkina recommande de planter plusieurs variétés de concombres dans chaque tonneau. Cela, a-t-elle dit, contribuera à une meilleure pollinisation, ce qui affectera positivement le rendement global. De plus, cette technologie vous permettra de collecter du concombre dans un baril pour le décapage, les salades et d'autres fins.

Comment faire pousser des concombres en fût

Préparation et remplissage du fût avec un terreau

Pour faire une récolte riche, vous devez préparer un baril pour planter des concombres au début du printemps, lorsque la majeure partie de la neige est tombée. Le tonneau est rempli de branches, de morceaux de chiffons, de racines de mauvaises herbes séchées, d'autres déchets de jardin et même de déchets alimentaires. Les avantages d'un tel remplissage sont les suivants:

  • la surchauffe s'accompagne d'un dégagement de chaleur auquel les concombres sont très exigeants;
  • ordures de jardin - bon drainage, qui ne permettra pas à l'eau de stagner aux racines des plantes;
  • germant à la couche inférieure, qui au début de l'été commencera déjà à mûrir, les racines des concombres absorberont la matière organique, utile pour la croissance et la fructification;
  • après la récolte, le contenu du fût deviendra un bon engrais pour d'autres cultures de jardin.

Un baril laissé avec une telle garniture doit rester au moins 3 semaines, assurez-vous d'être au soleil pour que son contenu se réchauffe et se fane. Il est important d'humidifier périodiquement le canon afin que ce processus ne s'arrête pas. Après le temps mentionné ci-dessus, le substrat se dépose.

Début mai ou fin avril, selon les régions, une couche de sol fertile (mélange d'humus, de feuilles et de terre de jardin à parts égales) est déversée sur le substrat des déchets. Sa couche ne doit pas dépasser 20 cm. Une telle profondeur pour les racines de la culture sera tout à fait suffisante.

Caractéristiques d'atterrissage

Avant de planter des concombres dans un tonneau, Ganichkina recommande de jeter le sol en elle avec une solution chaude de permanganate de potassium ou de phytosporine pour prévenir l'infection des graines par des champignons ou d'autres micro-organismes. 10 graines ou le même nombre de racines de semis peuvent facilement être placées dans un récipient. Ils doivent être plantés à une distance de 10 à 15 mm les uns des autres.

Pour protéger les plantations des températures extrêmes, vous devez couvrir le fût avec un film. Les semis peuvent être protégés avec des morceaux de bouteilles en polymère. Avec l'arrivée de la chaleur durable, l'abri peut être retiré pour que les concombres soient soufflés par le vent et éclairés uniformément.

À mesure que la couche de drainage épaisse s'épaissit, le sol dans le tonneau commence à se déposer. Ce n'est pas dangereux et n'affectera en aucune façon la croissance de la culture, car les semis seront déjà assez hauts pour atteindre le bord du jardin et traverser jusqu'à leur bord.

La technologie de la culture des concombres en fût

Pour que les concombres en fût plaisent à une récolte abondante de fruits sains, les résidents d'été devraient suivre deux règles simples pour prendre soin d'eux:

  1. Arrosage régulier à l'eau tiède, debout au soleil pendant la journée. L'eau ne doit pas tomber sur les feuilles et les cils des concombres, car cela peut provoquer des brûlures. Le sol dans les fûts doit être constamment humidifié, mais pas mouillé. Cela permettra aux plantes d'absorber activement les nutriments du sol. Le taux moyen d'eau versée sous une plante par jour est de 1 à 3 litres, selon les conditions météorologiques.
  2. Pansement racinaire et non racinaire avec des engrais complexes pour les concombres. Pour toute la saison de fructification, il est recommandé de nourrir les plantations en fûts pas plus de 4 fois, et la première devrait avoir lieu 2-3 semaines après la plantation des plants ou après l'apparition de 4 vraies feuilles lors de la plantation des graines. Par temps instable, vous pouvez traiter les plantes "Epinom".

Le reste du soin des concombres en fût est réduit à une distribution uniforme des cils et à une récolte en temps opportun. Lorsque les mauvaises herbes apparaissent, elles doivent être enlevées et, par temps extrêmement chaud, ombrer les barils en tissu non tissé avec la densité la plus faible. La surface du sol en fûts peut, et parfois même besoin, être paillée avec une fine couche de végétation trop mûre ou de tourbe écrasée en miettes.

Avis de jardiniers

De nombreux commentaires sur une méthode aussi inhabituelle de culture des concombres sont pour la plupart très positifs. Les résidents d'été l'apprécient particulièrement pour la faible complexité du processus, qui ne nécessite pas de creuser le sol de manière prolongée, de désherber dans une position inconfortable et de lutter sans fin avec les limaces et autres ravageurs. Même pendant les étés pluvieux et froids, les jardiniers qui cultivent des concombres en fûts notent que cela n'a presque aucun effet sur la productivité.

De plus, les fûts de concombre sont une excellente décoration pour un chalet d'été. Ils peuvent être placés plus près de la zone de loisirs. Pour les rendre plus harmonieux, de nombreux résidents d'été peignent les parois des barils de différentes couleurs. Parmi les lacunes de ces jardiniers en croissance, notons la nécessité de tourner périodiquement les fûts pour que les cils suspendus ne surchauffent pas au soleil.

Comment prendre soin des concombres en fût

Les concombres cultivés en fûts sont non seulement inférieurs, mais souvent de qualité supérieure au sol. Obtenir une grande récolte en utilisant cette technologie est beaucoup plus facile, surtout si l'intrigue est petite.