Conseils

Symptômes et diagnostic d'une hernie du mollet, que faire et comment traiter


Les animaux domestiques ne sont pas seulement sensibles aux blessures et aux maladies infectieuses. Ils peuvent présenter des lésions associées à diverses pathologies, y compris congénitales. L'un des problèmes les plus courants est la hernie du mollet, qui peut entraîner des complications dangereuses si elle n'est pas traitée correctement ou pas du tout. Ils n'appartiennent pas aux infections, ils ne menacent donc pas l'ensemble du troupeau, mais le veau peut être tué.

Quelle est cette pathologie

Une hernie est une saillie d'organes internes, le plus souvent les intestins, à travers une ouverture formée dans les tissus conjonctifs. Si le problème n'est pas traité en temps opportun, la hernie peut commencer à augmenter de taille en raison de l'extension supplémentaire des boucles des intestins et des organes vers l'extérieur.

Cela peut provoquer une strangulation, des troubles circulatoires et la formation d'une obstruction intestinale. De telles conditions provoquent non seulement une douleur et un inconfort sévères pour l'animal, mais dans un état négligé peuvent entraîner la mort de jeunes animaux.

Causes de l'apparition de la maladie

La hernie peut être des types suivants:

  1. Congénital. Il résulte d'une tendance héréditaire à la faiblesse musculaire et à une faible élasticité des tissus. En outre, la raison de l'apparition de ce type de hernie est l'expansion de l'anneau ombilical.
  2. Acquis. Cette pathologie se développe en raison d'un traumatisme, par exemple, un coup à l'abdomen, une blessure grave due à une chute, et également en raison de l'entrée d'agents pathogènes dans une plaie ouverte formée lors de la coupe du cordon ombilical.

Si la paroi abdominale est faible, la saillie des organes et des parties de l'intestin continuera en raison de la pression interne, il est donc absolument impossible d'ignorer une telle pathologie.

Les symptômes de la maladie

Dans les premiers stades du développement de la maladie, ses signes peuvent ne pas être frappants, car à ce moment-là, l'animal se sent toujours bien et ne souffre pas de douleur. Mais la hernie chez les veaux peut être visible à l'œil nu, les vétérinaires et les propriétaires doivent donc examiner attentivement la progéniture immédiatement après la naissance, puis régulièrement pendant les premières semaines et les premiers mois de la vie de l'animal.

Opinion d'expert

Zarechny Maxim Valerievich

Agronome avec 12 ans d'expérience. Notre meilleur expert des chalets d'été.

Une hernie chez les jeunes animaux est définie comme une saillie pinéale dans le nombril, douce, plutôt mobile, pas toujours douloureuse.

Dans les premiers temps, il peut être ajusté par une légère pression des doigts, mais avec le moindre effort ou mouvement du mollet, la hernie ressort à nouveau. Si le problème est à un stade avancé, une partie de l'intestin, et parfois d'autres organes, pénètre dans l'ouverture ombilicale. Cela conduit aux symptômes suivants:

  1. Douleur, surtout en bougeant ou en touchant la zone touchée.
  2. Légère montée en température.
  3. Perte d'appétit.
  4. Troubles de la fonction excrétrice.
  5. Anxiété, agitation ou léthargie du mollet.

Il est impossible d'ignorer de tels signes, car à tout moment, la hernie peut être atteinte, ce qui constitue une menace immédiate pour la vie.

Mesures diagnostiques

Le diagnostic est effectué visuellement et par palpation, le diagnostic est confirmé par la présence de signes caractéristiques. A l'examen, le vétérinaire détecte une protrusion spécifique dans la zone du nombril qui peut être mobile et douloureuse. La présence d'une hernie est confirmée par une augmentation de la température de plusieurs degrés, une altération de l'appétit et des selles et des changements dans le comportement de l'animal.

Comment traiter correctement une hernie ombilicale chez les mollets

Si la hernie est petite (jusqu'à 30 millimètres de diamètre), elle ne met pas la vie en danger. L'animal doit être surveillé. Le plus souvent, vous n'avez rien à faire, car au cours de l'année de la vie du jeune, la hernie peut disparaître d'elle-même en raison du renforcement du corset musculaire et de la fermeture de l'ouverture ombilicale.

Dans tous les autres cas, un traitement obligatoire sera requis, qui est effectué de diverses manières.

Traitement conservateur

Dans le cas où une hernie chez les veaux est détectée à temps, alors qu'elle est encore insignifiante, il n'y a pas de violation, d'inflammation et d'adhérences, les bébés peuvent être aidés par un repositionnement.

Pour cela, le vétérinaire masse doucement la zone de la hernie, stimulant la relaxation de l'anneau musculaire. Puis il dépose délicatement, sans effort inutile, les tissus libérés dans le trou. Afin d'éviter une protrusion répétée vers l'extérieur, la place de la hernie est scellée avec un pansement dense, en outre fixé avec un bandage spécial. Pour que ce traitement se déroule sans complications et apporte un soulagement, le veau doit être reposé pendant environ une semaine.

À l'avenir, l'animal blessé doit être protégé des efforts physiques, des coups et des blessures.

Intervention chirurgicale

Si une hernie dans un mollet est enflammée, il y a suppuration, une boucle d'intestin ou d'autres tissus est entrée dans le trou, il y a une atteinte, des adhérences menaçant la nécrose, une intervention chirurgicale urgente sera nécessaire.

L'opération est réalisée par un vétérinaire sous anesthésie locale. La zone du nombril est nettoyée de la fourrure, désinfectée et anesthésiée. Une incision abdominale est pratiquée à 20 millimètres du bord de la hernie. Le sac résultant est retiré, si nécessaire, les tissus enflammés sont nettoyés, les organes faisant saillie vers l'extérieur sont soigneusement mis en place et le trou est suturé. Pour éviter la récidive de la hernie chez les mollets, des supports de fixation sont appliqués sur le site de l'opération.

Période postopératoire

Après l'intervention, l'animal est reposé, recouvert d'une paille propre, d'une nourriture légère et bien digeste et d'un accès constant à de l'eau potable. Si nécessaire, on injecte au veau des antibiotiques, ainsi que des analgésiques si nécessaire. Le cinquième ou le dixième jour après l'opération, les points de suture sont enlevés, mais l'état du mollet continue à être surveillé. Si sa température augmente, un écoulement ou du pus apparaît, les coutures divergent, il est nécessaire d'agir de toute urgence et d'appeler un vétérinaire, car des complications dangereuses sont possibles.

Conséquences de ne pas être traité

La hernie ombilicale chez les veaux est une pathologie potentiellement mortelle qui nécessite une attention particulière, surtout si elle est violée. Essayer de faire face à cette condition par vous-même est extrêmement dangereux, car des adhérences peuvent se former en cas de violation. Si vous essayez de redresser l'intestin avec force, cela peut entraîner une rupture et un déversement de contenu dans la cavité abdominale. Cela menace d'une conséquence extrêmement grave - le développement d'une péritonite, dans laquelle il existe un risque élevé de perdre un veau.

Le fait de ne pas traiter les hernies chez les veaux en temps opportun peut entraîner les complications suivantes:

  1. Infraction, conduisant au développement d'une nécrose et d'une rupture tissulaire.
  2. Formation d'adhérences, excluant la possibilité de repositionner la hernie dans le mollet sans chirurgie.
  3. Processus inflammatoire (phlegmon) du sac herniaire. Il peut se propager à la paroi abdominale et passer à la partie affectée des organes, accompagné d'une augmentation de la température et d'une forte détérioration du bien-être général de l'animal. La maladie menace de propagation rapide de l'infection, de lésions des organes vitaux, d'une intoxication générale et du développement d'une septicémie (empoisonnement du sang).

Il est impossible de supposer qu'une hernie chez les mollets disparaîtra d'elle-même. S'il est détecté, l'animal doit être sous la surveillance d'un vétérinaire.

Prophylaxie

Si la formation d'une hernie ombilicale chez la progéniture est associée à l'hérédité, il est impossible de la prévenir, mais il y a une chance d'y faire face dans les premiers stades. Dans d'autres situations, il est possible de protéger l'animal de la formation d'un sac herniaire en gardant le veau dans des conditions confortables, en évitant les blessures, les coups ou les chutes.

Les scientifiques des États-Unis pensent qu'une infection qui pénètre dans la plaie ombilicale est un facteur de risque, donc un traitement fréquent avec des antiseptiques disponibles, par exemple une teinture d'iode, peut servir de méthode de prévention. Cela aidera à accélérer la guérison et à réduire vos risques.

En outre, une méthode préventive consiste à utiliser des pinces en plastique, qui empêchent l'expansion de l'anneau ombilical et la formation d'une hernie chez les mollets.

Cette condition se retrouve souvent chez les nouveau-nés et les bébés, mais elle nécessite une approche compétente pour éviter des conséquences douloureuses et risquées. Si vous ne faites pas attention à la présence d'une hernie, cela entraînera le développement progressif d'une hernie et d'une inflammation, ce qui peut entraîner une complication soudaine et la mort d'un jeune animal.


Voir la vidéo: Hydrocèle (Juillet 2021).