Conseils

Comment bien cultiver et entretenir le chou blanc à l'extérieur


La culture du chou blanc est un processus laborieux pour un débutant, car il existe de nombreuses conditions dans lesquelles le développement d'une plante s'arrête et meurt sans même se transformer en inflorescence de fruits. Afin d'obtenir une bonne récolte de chou, il est nécessaire d'avoir une zone ensoleillée spacieuse dans le jardin, non ombragée par des cultures à forte croissance et ayant le niveau d'acidité requis, ce qui n'est pas toujours réalisable dans le pays.

La principale difficulté à prendre soin du chou réside dans l'intolérance à la culture de la chaleur, qui, dans la voie du milieu de la région de Moscou ou de la région de Moscou, est maintenue au niveau de 25-35 tout au long de l'été. À cette température, la croissance du chou s'arrête et la maturation supplémentaire de l'ovaire devient impossible.

Comment faire pousser correctement le chou? Vous pouvez vous faciliter la tâche en l'absence d'une grande expérience du jardinage en acquérant des variétés de légumes modernes qui donnent des rendements élevés, même avec quelques écarts de soins. Le chou blanc se propage par graines testées pour la germination à la maison.

Planter et entretenir en plein champ, et tout le reste sur la culture d'un légume capricieux - en détail ci-dessous.

Préparer le sol pour la plantation

Comment obtenir une bonne récolte avec une densité élevée et une taille d'inflorescences suffisante? Comment faire pousser correctement le chou blanc? Vous devez commencer par la préparation du site, qui ne doit pas être en plaine, afin de ne pas servir de drain pour les eaux de pluie, ou sur une élévation où le soleil bat toute la journée. Depuis plus de deux ans de suite, le chou n'a pas été planté sur le même périmètre. Pour les semis, les anciennes plates-bandes de pommes de terre, de tomates ou de concombres avec un sol bien ameubli, avec des restes de feuilles pourries traitées d'insectes, sont idéales.

En termes d'acidité, un sol neutre convient au chou, ou un sol qui a des indicateurs minimaux de matière acide. Ces valeurs sont réduites à l'aide de farine de dolomite ou de chaux immédiatement après la récolte précédente sur ce site, c'est-à-dire en août-octobre.

La légèreté et la saturation en oxygène des sols pauvres et comprimés augmentent l'introduction de sable et de compost dans le sol à raison de - 7 litres de capacité du mélange par 1 m2 zone d'atterrissage.

Le sol est à nouveau fertilisé au début du printemps, peu après la fonte des neiges. Un grand volume de masse est préparé, dont la formation se produit sans maintenir des proportions strictes, à partir de superphosphate et de cendre de bois. Ensuite, avant de creuser, le mélange est combiné avec du fumier et le site est abondamment aromatisé. S'il n'y a aucun moyen d'obtenir une grande quantité d'engrais, vous pouvez préparer 1 à 2 seaux du mélange et appliquer l'engrais directement dans chaque trou lors de la plantation.

Planter des semis en pleine terre

Comment faire pousser du chou blanc? Les variétés de chou de mi-saison peuvent être plantées en pleine terre fin avril - début mai. Les variétés tardives adhèrent jusqu'au début juin, lorsque le sol est bien réchauffé. L'heure du débarquement est choisie en fin d'après-midi, en se concentrant sur les prévisions météorologiques pour les prochains jours, un temps nuageux prometteur ou des pluies bruines.

La parcelle de terre préparée doit être à nouveau déterrée, les grosses mottes doivent être brisées et des trous peu profonds doivent être percés, avec des écarts d'un demi-mètre d'affilée et avec une distance de 50 à 60 cm entre les rangées. La plupart des questions sur la raison pour laquelle le chou n'est pas lié peuvent par la suite être attribuées à cette période particulière:

  • les trous sont situés trop souvent;
  • la terre n'est pas bien ameublie;
  • le bourgeon central de la pousse s'avère être submergé dans le sol. Cela s'applique également aux feuilles des semis - elles ne doivent pas être enterrées.

Chaque trou, avant que les semis ne s'y trouvent, est rempli d'eau et lorsque la plante est déjà plantée, elle est versée avec de la terre sèche sur les feuilles les plus basses. Par temps ensoleillé stable, lorsqu'il n'est plus possible de retarder l'atterrissage, un auvent d'ombrage est installé au-dessus du lit de jardin, ou une sorte de rideau, qui ne s'enlève qu'après 4-6 jours.

Il est également possible de faire pousser du chou blanc à l'extérieur en semant des graines directement dans le sol. Pour cela, des rainures continues sont réalisées dans le lit de 1 à 1,5 cm de profondeur, elles sont évacuées avec une faible concentration de manganèse et le matériau de semence est introduit dans les rainures en un mince filet. Une serre amovible doit être installée au-dessus d'un tel jardin, et le soin des semis consiste dans un premier temps uniquement à arroser.

Les graines à multiplier doivent être vérifiées avant la plantation. Que faire pour évaluer la germination afin que le chou pousse et se développe pleinement et soit lié à temps? Tout d'abord, sélectionnez des graines intactes, 5 à 7 fois plus que la quantité de plants dont vous avez besoin. Ensuite, les grains sont attachés dans un chiffon de coton et humidifiés abondamment dans une soucoupe.

Après 5 jours de séjour constant dans un environnement humide, des graines saines poussent, ce qui signifie qu'elles se multiplient avec succès. Nous les sélectionnons pour la plantation et la culture du chou.

Un bon arrosage

Prendre soin du chou blanc en plein champ à 70% consiste en une planification correcte de l'arrosage, correspondant aux phases de développement de l'inflorescence du chou. Jusqu'à ce que les plants forment un système racinaire à part entière, un arrosage est effectué quotidiennement, avec une consommation de 100 à 150 ml d'eau par puits. N'oubliez pas l'ombrage correct de la zone afin que le liquide ne s'évapore pas trop rapidement.

Entre la formation d'une rosette pleine de feuilles et la formation d'une tête de chou, en état de floraison des plants, prendre soin de la plante nécessite un arrosage régulier tout en maintenant une humidité du sol à 80%. Lorsque les têtes de chou sont ligotées et que la croissance de la tête de chou a commencé, la fréquence d'arrosage est légèrement réduite, à 70%. À la mi-juin (12-15 jours avant la récolte), tout arrosage artificiel est arrêté.

Une grosse erreur dans la période où le chou fleurit et la tête de chou commence à peine à prendre, arrêtez les arrosages réguliers et organisez les soins avec une inondation rare mais abondante du jardin lors de rares jours dans le pays. Dans une distribution d'humidité aussi irrationnelle, ils voient la raison de la croissance rapide du système racinaire, au détriment du développement de l'inflorescence. Nous ne devons pas oublier que le chou aime l'humidité, tant qu'il est librement absorbé dans le sol. Le chou pousse dans l'eau stagnante pendant une courte période et pourrit rapidement.

Desserrage et buttage

L'agrotechnique de la culture du chou blanc attache une grande importance au buttage des plantes et au relâchement rapide de l'allée. Le premier relâchement est effectué deux semaines après la plantation des plants, plus loin - au besoin, de sorte qu'une croûte grossière ne se forme pas entre les plantes.

Le premier buttage est effectué à peu près à la même période ou plus tôt. Ceci est fait pour protéger les tiges minces des grands semis.

Comment arroser correctement les semis? Par temps chaud sans vent ni précipitations, le sol est légèrement ameubli et écrasé à la main à une distance de 20 cm de chaque pousse individuelle. Ensuite, à l'aide de petits râteaux ou aussi, avec vos mains, la terre broyée est ramassée autour de la tige du plant, formant une colline jusqu'aux feuilles les plus basses. Vous pouvez aider la plante à supporter plus facilement le renforcement en butinant, deux jours avant l'intervention, en introduisant une sorte de pansement doux.

Comment nourrir les pousses? Les jardiniers expérimentés recommandent des engrais organiques à concentration fortement réduite afin que l'entretien d'un chou blanc ne provoque pas de brûlures aux racines et aux feuilles inférieures du plant.

Il est recommandé de cueillir le chou pour la deuxième fois 3 semaines après la première. Le buisson reboisé est renforcé dans le système racinaire et ne souffre pas d'un excès d'humidité.

Combien de procédures sont nécessaires au total? Pendant la période de développement du légume, vous devez le serrer trois fois - cela prendra du tritium fois 45 à 47 jours à partir du moment de la plantation, lorsque le chou cultivé sera versé avec du jus.

Base d'alimentation

Comment faire pousser du chou blanc sans utiliser de nitrates et d'accélérateurs de croissance? Parallèlement au premier ameublissement et buttage, les semis sont nourris avec de l'engrais organique. Des excréments de poulet sont utilisés, dilués avec de l'eau à une concentration de 1 matière sèche, 15 verres d'eau. Le liquide est versé dans un petit arrosoir avec le diffuseur retiré et soigneusement, en soulevant les feuilles, de l'engrais est introduit dans chaque puits. Il est conseillé de le faire immédiatement après l'arrosage, afin que la solution «se disperse» dans la couche supérieure du sol et ne pénètre pas dans la profondeur.

Après 14 jours, les plants sont nourris avec une infusion de molène à 10%, qui a été diluée et réglée pour infuser 10 jours avant l'utilisation. Les pousses en sont arrosées lorsque les fruits commencent déjà à prendre.

Pour les partisans des engrais minéraux, le schéma d'alimentation du chou est différent. Au 14e jour de l'atterrissage au sol, une solution est faite à partir des composants suivants:

  • 10 g d'urée;
  • 20 g de superphosphate;
  • 15 g de chlorure de potassium.

Ce mélange sec est dissous dans un seau d'eau et versé dans une rainure spécialement creusée exactement entre les rangées, qui est ensuite remplie. 21 jours après la première procédure, lorsque les têtes de chou ont déjà pris, une portion similaire est préparée à partir des éléments ci-dessus et l'ensemble du processus est reproduit exactement.

20-30 jours avant de couper les têtes de chou, la fertilisation azotée est arrêtée dans le sol et l'arrosage est limité ou complètement arrêté.

Un pansement foliaire est utilisé pour les semis tardifs, si les pousses sont faibles, ont cessé de pousser ou sont devenues jaunes. La solution est faite à raison de quatre litres d'eau (ou un demi-seau) et prenez pour cela:

  • 1 kg de chlorure de potassium;
  • 70 g de double superphosphate;
  • 10 g de molybdène.

La composition pour l'alimentation foliaire est infusée pendant 24 heures, puis utilisée pour l'irrigation à partir d'un pulvérisateur domestique.

Maladies du chou

Qu'est-ce que la culture et le soin du chou blanc d'autre? Bien sûr, en protégeant la plante de diverses maladies et en prenant des mesures urgentes lorsqu'elles sont détectées. Dans le centre de la Russie, les conditions pathologiques suivantes de ce légume sont les plus courantes:

  1. Keela est un champignon qui se développe dans le système racinaire avec un excès d'humidité. Caractérisé par des excroissances et un gonflement des rhizomes individuels. Il n'y a toujours pas de remèdes contre la quille, il vous suffit donc de trouver une plante malade et de la retirer du jardin, et de traiter le sol avec du formol;
  2. La pourriture blanche se traduit par une floraison blanche pleurante résultant d'un manque d'engrais phosphorés et potassiques. Pour prévenir la maladie, il suffit de suivre le schéma d'alimentation;
  3. Fusarium - se trouve par un motif en forme d'anneau brun sur une coupe d'un pétiole de chou à feuilles caduques. Le fusarium ne peut pas être guéri - la plante est déterrée et le site de plantation est aspergé de furaciline.

Comment traiter les feuilles inférieures de chou

Le fait de couper ou de laisser les feuilles inférieures de chou n'est pas stipulé dans les manuels de jardinage, de sorte que chaque propriétaire procède de la décision qui lui est bénéfique en termes de résultat. Pour ceux qui souhaitent faire pousser une grosse tête de chou, l'argument en faveur de la suppression des feuilles "supplémentaires" est d'en tirer une grande quantité de jus, qui peut aller directement à la tête du chou.

La liste des avantages, au moment de décider s'il faut cueillir les feuilles, comprend également la théorie d'un meilleur échange d'air entre les plantes et le fait qu'il est beaucoup plus facile de prendre soin de - desserrer et serrer les rangées - pour le chou.

Inconvénients de la tâche indiquée - s'il faut couper les grandes feuilles inférieures:

  • en réduisant le taux de maturation du chou. Conventionnellement - 1 feuille enlevée ajoute un jour à la période de maturation;
  • à réduire l'utilité de la tête de chou formée, car la vitamine C, qui est produite précisément dans la feuille inférieure, n'a pas le temps de se transformer en légume;
  • dans la perte de jus par la plante et en attirant les parasites vers ce jus - les pucerons et les mites du chou. Ce dernier est un fléau pour le chou en Biélorussie et occupe progressivement la même position en Russie.

Conclusion - il est plus rationnel de se débarrasser des feuilles inférieures lorsque des soins sont effectués au cours des 2-3 dernières semaines avant la récolte. Il est préférable d'enlever les feuilles jaunies et fanées, et c'est au propriétaire de décider s'il faut choisir les feuilles vertes et fortes.


Voir la vidéo: Jardinière dhiver #1: les choux dornement (Juin 2021).